Une date à retenir : vendredi 22 janvier 2016 (entrainement départemental et cérémonie des voeux en Deux-Sèvres).

Commission Culture Judo

La Commission Culture Judo est et doit être une Commission à part entière.
Son rôle est aussi important que celui de toute commission et ses missions clairement définies dans le règlement intérieur de la FFJDA.

Il est donc indispensable si l'on souhaite respecter notre discipline de la structurer et de lui donner vie dès maintenant, nous n'avons que trop tardé.

Que dirions-nous si demain nous abandonnions la commission sportive ou si nous n'aidions pas la Commission Jujitsu ou la Commission arbitrage ?

Il nous faut trouver des personnes souhaitant s'investir dans cette Commission Culture Judo.

Il nous semble indispensable et nécessaire de nous tourner vers les clubs afin de constituer une équipe de proximité pour travailler sur le terrain. Rappelons que sur le plan statutaire il n'y a pas d'entité départementale : Il y a un Conseil de Ligue Culture Judo composé d'un délégué par département, d'un haut gradé d'un cadre technique désigné par la ligue et du Vice Président élu à ce titre.

Sa place dans l'organigramme a changé, elle couvre la totalité des secteurs et commissions, ce qui ne veut pas dire qu'elle est au dessus, mais qu'elle est présente partout.

 

Domaine de compétence

L'Art 23 du Règlement Intérieur de la FFJDA indique pour sa mission :

« Promouvoir auprès des licenciés la culture, l'éthique et la tradition liées à la pratique des disciplines fédérales, des principes du code moral du judo français et du FairPlay. La Commission a pour mission de participer à la formation des dirigeants, des enseignants et des Ceintures noires, à l'attribution des grades confiée à la fédération conformément aux textes en vigueurs, ainsi qu'à l'attribution des distinctions fédérales »


Pour plus de clarté, voici présentés autrement quelques uns de ses aspects :
1) Mission de promouvoir le respect de l'éthique dans les dojos mais aussi à l'extérieur de notre monde.
2) Mission de participer à la formation des judokas.
3) Mission de participer à l'attribution des grades, de travailler avec la CORG, ceci dans le respect des textes et puis d'organiser la cérémonie de remise des Dan.
4) Mission de participer à l'attribution des distinctions et des récompenses, d'instruire les dossiers (fichier informatique à mettre à jour) et enfin d'organiser les remises de récompenses fédérales et distinctions suivant le guide fédéral à notre disposition (respect des délais, suivi des dossiers ...)
5° Un petit bonus : la mission d'animation, qui si elle n'est pas décrite clairement dans le texte, est implicite : "Promouvoir la Tradition". Cet aspect recouvre la cérémonie des vœux, la soirée Shin (éventuellement), le suivi de nos Ceintures Noires que nous voyons trop souvent s'éloigner des tatamis.

 

Un devoir pour nous tous, sans aucune idée de moralisation superflue :

Nous nous devons d’être EXEMPLAIRES, c'est surement là, le plus difficile pour nous.