Hommage à ...

Un hommage mérité pour ce défenseur du sport, disparu en 2011.

Comme l’exprimait Jean-Pierre Abelin au moment de la disparition de Jean-Claude Riquin, « la Ville de Châtellerault, le Judo, le sport viennent de perdre l’un de leurs amis les plus fidèles, quia consacré toute sa vie à défendre et promouvoir les valeurs de l’humanisme et du respect des autres. »

Jean-Claude Riquin a dédié plus de 50 ans de sa vie au sport.

Après ses débuts en rugby, il fait ses premiers pas de judoka en 1957 à Thouars (79).

Volontaire et assidu, il progresse rapidement et devient ceinture noire premier dan en janvier 1962.

Sa carrière sur les tatamis sera jalonnée de plusieurs titre de champion et couronnée par un sixième Dan obtenu en 2011. En tant qu’entraineur, arbitre au niveau national, successivement président du club de Châtellerault et de la ligue Poitou-Charentes, il transmet sa passion de la plus belle des manières qui soit.

Parallèlement à ses fonctions dans le judo, pendant 21 ans, il assumera la présidence du CDOS de la Vienne. Il sera aussi membre puis vice-président du CROS.

« Après avoir soutenu, en tant que responsable sportif, la réalisation du dojo de Châtellerault, Jean-Claude a eu à cœur de développer de nombreux projets et réalisations, en tant qu’adjoint aux sports, rappelle Jean-Pierre Abelin. Chacun se souviendra de sa chaleur humaine, de sa joie de vivre, de sa volonté de partager et de faire partager sa passion. »

Un grand merci, Jean-Claude.